Jour 23: Les riches s'enrichissent à la sortie du Pot au Noir

  • Istvan Kopar s'arrête à Sao Vincente, au Cap Vert et rejoint la classe Chichester

  • Francesco Cappelletti part des Sables d'Olonne en classe Carozzo

Cliquez sur IMAGES pour télécharger le fichier Hi.Res
Uku Randmaa (EST) et son Rustler 36 One and All sont restés coincés dans la pétole du Pot au Noir toute la nuit
Abhilash Tomy (IND) peut utiliser son moteur sur Thuriya, sa réplique du Suhaili, mais il doit veiller à équilibrer ses dépenses de gasoil et ses chargements de batteries quand il sera dans le les mers du Sud.

Francesco Cappelletti, (ITA) et son Endurance 35, le 007, qui ont raté le départ des Sables d'Olonne le 1er juillet, sont finalement partis rattraper la flotte samedi. Il navigue en classe Carozzo pour ceux qui continuent l'aventure sans classement.

Philippe Péché (FRA) et son Rustler 36 PRB - premier à profiter des vents Sud Est

Avec la forte chaleur humide des tropiques et les pièges du Pot au Noir, pour tous les solitaires de la Golden Globe Race, les derniers jours ont été difficiles. Mais aujourd'hui les premiers peuvent au moins tourner la page avec des vents frais du Sud Est et distancer encore un peu plus le reste de la flotte.

En tête, le Français Philippe Péché (Rustler 36 PRB) a été le premier à se détacher et a viré en direction sud-ouest tôt ce matin. Le second Jean-Luc Van Den Heede (Rustler 36 Matmut) à 50 milles derrière, est encore sur le podium mais s’attend à être dépassé par le Hollandais Mark Slats (Rustler 36 Ohpen Maverick,). L’enjeu est maintenant de profiter du vent pour passer le Cap de Bonne Espérance sans rester coincé dans les hautes pressions de l’Atlantique Sud.

Philippe Péché is first to tack into the South East Trades. For latest positions go to: www.goldengloberace.com/livetracker/

 

Si on se réfère aux grands clippers, la route traditionnelle était de mettre les voiles au portant direction le Brésil après le Pot au Noir et d’entrer dans la zone des 40èmes Rugissants du Sud au milieu de l’Atlantique. Les bateaux de la GGR ont des gréements qui leur permettent de naviguer au près et de prendre l’option sud, ce qui leur fait gagner une distance considérable.

Péché, Van Den Heede et Slats ont une avance d’une semaine en distance par rapport à la moyenne quotidienne de Sir Robin Knox-Johnston il y a 50 ans et par rapport à Moitessier sur son grand 40 pieds Joshua.

La vitesse cependant est subjective. Ces marins sont supposés être en mer pendant 240 à 300 jours, bien loin des 40 jours-23 heures-et 30 minutes du record de Francis Joyon et de son équipe avec leur trimaran géant l’IDEC en 2017.
Le premier de la GGR aujourd’hui, Philippe Péché, un des navigateurs de l’équipe de Loïck Peyron lors du record du trimaran Banque Populaire V, en 2012, a comparé les temps la semaine dernière : “Jour 18 . Je m’éloigne de Dakar (GGR).”Même jour en 2012 : Je m’éloigne du Cap Leeuwin (Sud-Ouest de l’Australie).
Samedi l’Italien qui n’a pas pris le départ le 1er juillet, est finalement parti des Sables d’Olonne, à la poursuite de la flotte de la GGR 2018 mais il s’est lui aussi retrouvé en panne de vent dans la Baie de Biscay. Francesco Cappelletti navigue à bord de son Endurance 35, le 007 dans la classe Carozzo, réservée à ceux qui veulent continuer l’aventure GGR malgré leur abandon.
Tôt ce matin, l’Américano-Hongrois Istvan Kopar a aussi changé de catégorie en stoppant à Sao Vincente, aux Iles du Cap Vert, pour réparer ou remplacer le régulateur d’allure de son Tradewind 35 Puffin. Il rejoint le Français Antoine Cousot (Métier Intérim) dans la classe Chichester réservée à ceux qui s’arrêtent une fois.

Derrière les premiers, Susie Goodall, la britannique en cinquième place (Rustler 36 DHL Starlight), faisait part de son inconfort à l’organisation de course : “Je ne peux pas m’échapper de ce four. J’ai besoin d’air !”
Et juste derrière l’Estonien Uku Randmaa (Rustler 36 One and All) résumait en quelques mots : “Hier, je garais ma voiture. Aujourd’hui je suis resté au même endroit !”
L’Irlandais Gregor McGuckin (Biscay 36 Hanley Energy Endurance) qui en a profité pour se baigner vendredi dernier gardait le moral en pêchant : “Du thon pour le petit déjeuner ! Attrapé et cuit en 15 minutes. Délicieux !”
L’Indien Abhilash Tomy qui navigue sur la réplique du Suhaili le Thuriya, de retour en 10ème position, était tellement contrarié qu’il est parti direction Ouest pendant plusieurs heures vendredi et a passé les Iles du Cap Vert complètement à l’opposé des premiers de la flotte. Ce matin, il est encore dans la pétole mais avance à 5 noeuds, sans doute au moteur, sacrifiant du gasoil pour aller trouver le vent.

  Skipper Distance à finir

Les Miles courent les dernières 24 heures

Distance derrière le leader
1  Philippe Péché (FRA)
Rustler 36 PRB
 22337  80  0
2  Jean- Luc VDH (FRA)
Rustler 36 Matmut
 23078  120  37
3   Mark Slats (NED)
Rustler 36 Ohpen Maverick
 2288  110  116
4  Are Wiig (NOR)
OE 32 Olleanna
 22997  76  223
5  Susie Goodall GBR)
Rustler 36 DHL Starlight
 23035  65  282
6  Gregor McGuckin (IRE)
Biscay 36 Hanley Energy Endurance
 23060  84 291 
7  Uku Randmaa (EST)
Rustler 36 One and All
 23062  84  311
8  Tapio Lehtinen (FIN)
Gaia 36 Asteria
23082   50  354
9  Igor Zaretskiy (RUS)
Endurance 35 Esmeralda
23082   64  386
10  Abhilash Tomy (IND)
Suhaili replica Thuriya
 23166  125  431
11  Mark Sinclair (Aus)
Lello 34 Coconut
 23202  68  487
12  Loïc Lepage (FRA)
Nicholson 32 Laaland
23250  115   427

CHICHESTER CLASS
1 Istvan Kopar (USA) Tradewind 35 Puffin
2 Antoine Cousot (FRA) Biscay 36 Métier Intérim

CAROZZO CLASS
1 Francesco Cappelletti (ITA) Endurance 35 007

RETIRED
Ertan Beskardes (GBR) Rustler 36 Lazy Otter
Kevin Farebrother (AUS) Tradewind 35 Sagarmatha
Nabil Amra (PAL) Biscay 36 Liberty II


SUIVRE LA COURSE

Informations: goldengloberace.com/fr/news/
Flotte Tracking:goldengloberace.com/livetracker/
Application Téléphone :www.ybtracking.com/race-app.php

RÉSEAUX SOCIAUX
Facebook: www.facebook.com/goldengloberace
Vacations audio: soundcloud.com/goldengloberace
Twitter: twitter.com/ggr2018official
Instagram: www.instagram.com/goldengloberace/
YouTube: www.youtube.com/goldengloberace


Détails des skippers et de leurs voiliers

Cliquez Ici pour les biographies des skippers et photos
Cliquez Ici pour télécharger les informations sur les bateaux
Cliquez Ici pour télécharger les informations sur les concurrents et les coordonnées


Cliquez Ici pour l'inscription Presse, les photos des skippers et de leur bateau


Pour plus d'informations, contactez: Céline Trommenschlager - GGR Manager

celine@goldengloberace.com  + 33 (0)6 74 83 11 30

Barry Pickthall - World wide GGR Media Coordinator barry@goldengloberace.com +44 (0)7768 395719

www.goldengloberace.com



Published by: 2018 Golden Globe Race, PO Box 78, Haslemere, Surrey, Haslemere, GU27 9GA, Surrey, UK
Forward this email to a friend.
Subscribe to this list here.
Powered by CovariMail.